Tout public - 2014 - France - 52 mins
De Thierry Fournet.
AB PRODUCTIONS.
Résumé

Les révoltés de la justice Américaine

Aujourd'hui, les Etats-Unis sont la seule démocratie du monde occidentale à ne pas avoir aboli la peine de mort. Depuis entre 1976 et 2014, 1386 personnes ont été condamnées à mort et pour certains d'entre elles, la culpabilité restait encore à prouver. Si dans les années 90, près de 80% des citoyens américains étaient en faveur de la peine de mort, ce nombre a tendance à se réduire de manière considérable. Pour autant, de nombreux prisonniers attendent encore dans le couloir de la mort, et environ 6% d'entre eux seraient innocents. C'est ce qui a contraint l'état de l'Illinois à revoir son jugement sur la peine de mort. Toujours depuis 1976, 144 personnes ont été innocentées, parfois alors qu'il était déjà trop tard, dont 17 en Illinois. L'ancien gouverneur George Ryan a alors entrepris une croisade pour faire cesser cette condamnation ultime. Les autres états pratiquant encore la peine capitale suivront-ils bientôt cet exemple ?


Verdict : L'affaire Correge

Au début de l'automne 2003, sur une place du vieil Antibes, des brocanteurs découvrent au petit matin un SDF grièvement blessé. Transporté à l'hôpital dans le coma, l'homme y décède douze jours plus tard sans avoir repris conscience. L'enquête policière s'enlise, jusqu'en 2006 lorsqu'un détenu accuse Claude Corrèges d'être l'auteur des violences faites au SDF. Arrêté, Corrèges reconnaît simplement avoir porté deux coups de poing sans gravité à la victime et non pas le violent coup de pied à la tête qu'imaginent les médecins légistes.


Il y a des affaires qui ne laissent aucun doute quant à la culpabilité d’un individu… et puis il y a les autres.
Celles où l’on condamne sans être sûr, celles où l’on enferme un innocent, celles où l’on n’arrive pas à prouver la culpabilité d’un suspect. Ce sont ces cas qui sont relatés ici, avec les histoires de ces hommes et ces femmes qui consacrent leur temps à faire éclater la vérité, que ce soit pour faire gracier un condamné à mort enfermé à tort ou pour démontrer qu’on homme a bien commis un crime impardonnable : dans les deux cas, ils cherchent la même chose : à dissiper l’ombre du doute.